ACTUALITÉS     

Vive l’architecture !

01 septembre 2010


photo: Cité du Désign, Saint-Etienne (Finn Geipel, architecte)

Discours prononcé par Lorenzo DIEZ, directeur de l'ENSarchitecture de Nancy en juillet 2010 à Bar-le-Duc :

Chers Consoeures,
Chers Confrères,

Une année universitaire se termine, une autre commence. Un an après mon arrivée à la direction de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy, je suis heureux de pouvoir vous rencontrer lors de cette journée des architectes à Bar-le-duc. Je souhaiterais simplement vous donner quelques nouvelles sur l'actualité et les perspectives de cette école que vous avez connue pour la plupart d'entre vous en temps qu'anciens étudiants.

Pour la première fois depuis sa création en 1970, l'ENSarchitecture de Nancy est dirigée par un architecte. Est-ce que cela augure de bonnes choses ? Je l'espère car j'analyse cela comme une opportunité que j'entend mettre au bénéfice d'un métier dont les pratiques certes se diversifient mais qui garde pour fondement la compétence à édifier pour reprendre les mots de Françoise Choay. Je considère aujourd'hui plus que jamais qu'il s'agit là d'un art de plus en plus complexe, qui demande une formation de haut niveau et une réelle forme de courage.

J'ai écouté avec beaucoup d'attention vos propos lors de cette journée et je les partage pour la plupart. Mon souhait est que l'ENSarchitecture de Nancy puissent participer à leur épanouissement au bénéfice des citoyens et de l'architecture.

40 années après sa création, notre école, votre école, est devenue une des grandes écoles d'enseignement supérieur de la région. Elle accueille environ 700 étudiants qu'elle forme avec l'aide de nombreux enseignants souvent architectes professionnels. Chaque année environ 50 étudiants décrochent le diplôme d'architecte diplômé d'Etat (ADE) et 25 l'habilitation à la maîtrise d'oeuvre en son nom propre (HMONP). Tout ceci, l'école le fait avec ambition, en partie grâce à vous et malgré un budget par étudiant relativement faible puisque qu'on compte environ 1500 euros par étudiant architecte et par an alors que les moyennes montent à 10000 pour les étudiants d'art et à 16000 pour certains ingénieurs.

Ces dernières années, l'ENSarchitecture de Nancy, comme les vingt autres écoles de France, a connu d'importants changements parmi lesquels on peut citer le passage au cycle universitaire Licence, Master et Doctorat, la semestrialisation des enseignements ou encore la mise en place de la HMONP. Ces mutations importantes dans l'organisation de l'enseignent de l'architecture nous placent désormais dans une perspective universitaire valorisante pour l'école et pour le métier. Par ce biais, nous avons pu inscrire l'architecture comme une matière universitaire à part entière et obtenir la création d'un doctorat en architecture.

A l'heure où l'école va devoir relever le défi du renouvellement d'une grande partie de ses enseignants, je voudrais vous faire partager quelques-uns des grands objectifs qu'il me semble important de fixer pour les années à venir :

Tout d'abord, nous devons confirmer notre ancrage dans le monde de l'enseignement supérieur et plus particulièrement dans l'Université de Lorraine. Cet ancrage devra se faire sur la base de la valeur ajoutée que nous pouvons apporter dans le monde universitaire au travers de la spécificité de notre formation et de nos métiers qui reposent sur des valeurs aussi bien techniques, que culturelles et professionnelles.

Ensuite, il s'agira de s'appuyer sur le patrimoine de l'école, ses connaissances et ses savoirs acquis patiemment autour de l'enseignement de l'architecture, de l'éducation du regard, pour être en capacité de renouveler les enseignements et les enseignants, en tenant en compte des perspectives d'évolution à venir de nos métiers.


Enfin, il est important d'inscrire fortement notre école dans un territoire inter-régional, voire international en profitant du fait que peu d'écoles forment au métier d'architecte dans le grand Est et que notre région participe d'une offre de formation transfrontalière entre plusieurs pays comme la Belgique, le Luxembourg et l'Allemagne. Il s'agira ici de développer des partenariats avec les professionnels, les entreprises, avec les acteurs du territoire, de favoriser une école hors les murs.

Tous ces éléments s'inscriront dans un grand chantier que je vais ouvrir dans les prochains mois et qui devra aboutir à un projet d'établissement. Pour ce projet, comme pour tout chantier, je sais pouvoir compter sur les forces de l'intérieur de l'école, mais j'espère aussi pouvoir compter sur vous, sur vos analyses, vos propositions, votre engagement à ce que l'enseignement de notre métier reste un enseignement d'excellence, pertinent, voire visionnaire, pour les années à venir.

Je voudrais conclure ce propos en vous livrant un message d'ouverture. L'ENSarchitecture de Nancy, que vous en soyez anciens élèves ou pas, est votre école dans votre région. Elle vous est confraternellement ouverte que ce soit pour la formation continue, pour les conférences et les expositions d'architecture. L'activité de ses enseignements et de ses laboratoires peut avoir une résonance avec votre pratique quotidienne et je vous invite à pousser la porte pour venir regarder ce qui s'y passe, nous apporter des idées... En échange, j'espère pouvoir compter sur vous pour être les ambassadeurs de l'école dans vos territoires.

Quoi qu'il en soit, nous avons un défi à relever ensemble, c'est celui d'une modernité architecturale voulue et assumée par tous, de l'équipement public à l'habitation privée, du lotissement à l'espace public. Comme le dit François Loyer, «Il s'agit d'intégrer la culture moderne à notre identité, en allant au-delà des confrontations qui ont marqué toute une époque. Il est moins important de savoir si le prochain siècle sera celui des colonnes que de parvenir à mettre ensemble les héritages, à définir le rapport au monde autrement qu'en terme de conflit. Pour s'inscrire totalement dans notre culture, la modernité demande à être sublimée».

Vive l'architecure ! Vive l'architecture d'hier, d'aujourd'hui et de demain !

Lorenzo DIEZ
directeur de l'ENSarchitecture Nancy


 

articles suivants     

Nouveau site web de l’École04 décembre 2013
Le nouveau site web de l'École d'architecture de Nancy est en ligne ! Vous pouvez désormais suivre les actualités de l'école et du monde de l'architecture ICI. Site web de...

Entretien avec Béatrice Gille rectrice de Nancy-Metz sur Educpros14 novembre 2013
Entretien avec la nouvelle rectrice de l'académie de Nancy-Metz  

Conférence 9e Archilab / Naturaliser l’Architecture08 novembre 2013
9E ARCHILAB / NATURALISER L'ARCHITECTURE Emmanuelle Chiappone-Piriou / Chargée de programmation au Frac Centre conférence à l'ENSArchitecture de Nancy lundi 18 novembre 2013 / 18h amphi A ...

Penser la ville de demain08 novembre 2013
La cité de demain se pense aujourd’hui : diffuse ou dense, horizontale ou verticale, minérale ou végétale, ouverte sur le monde ou repliée sur son territoire, globale ou locale. Prendre en...