ACTUALITÉS     

Prix EUROPAN 11 : une mention à une jeune diplômée

11 avril 2012

Le concours EUROPAN 11, concours d’idées européen d’urbanisme et d’architecture suivi de réalisations, monté en partenariat avec des villes, des collectivités et des maîtres d’ouvrage européens, a été organisé sur l’initiative conjointe de 17 structures européennes.
Ce concours international d’idées innovantes ouvert aux jeunes architectes du monde entier portait pour cette session sur la thématique : « Résonance entre territoires et modes de vie - Quelles architectures pour des villes durables ? ».

Les 14 jurys de la 11ème session d’EUROPAN ont fait leur choix parmi les 1826 projets rendus au concours sur les 49 sites dans 17 pays européens différents. L’annonce officielle des équipes primées qui a eu lieu le 15 décembre dernier est mise en ligne sur le site www.europan-europe.com

Ils ont désigné les 95 équipes primées - 41 équipes lauréates, 54 équipes mentionnées - et les 54 équipes citées.

Claire KLINGER, diplômée de l'ENSarchitecture de Nancy, et Tanguy MALLIER de l'atelier TMCK ont vu leur projet sur la Ville de Stains mentionné et récompensé.



Le projet accompagne Stains dans la métropolisation d’Ile-de-France, entre projets de transports, nouveaux modes de vie, nature et attractivité.
C’est la réinterprétation d’un territoire et de l’identité cité-jardin de Stains, dans le 21ème siècle et dans le Grand Paris.



Le projet fait de Stains la porte du parc de la Courneuve, un des trois plus grands parcs urbains du Grand Paris. Il ancre ce territoire dans la dynamique métropolitaine en exploitant l’expansion du pôle du Bourget.
Le projet constituera un quartier attractif lié au centre ville de Stains en effaçant d’abords les coupures.



Le projet tisse des continuités entre la ville et la nature existante. Le pôle gare laisse pénétrer les chemins du parc Valbon jusqu’au centre ville.
Point d’accroche à l’Ile-de-France, le pôle de la gare est un lieu magique où fusionnent l’environnement d’arrivée à Stains et l’entrée principale du parc. La route départementale, aujourd’hui talus, est transformée en façade urbaine. La porte du parc y est créée. Les quais de la gare sont dans le prolongement des chemins et rues, la ville et la fluidité prennent place.



Ce site entrouvre une réponse locale atypique au développement de la métropole multipolaire. Une réflexion d’aménagement qui découle de l’histoire de la ville, Stains ville jardin, et l’emmène vers une identité plus plurielle.



Une première opération mixte porte le centre ville au cœur des jardins familiaux.
Cette première opération compose une morphologie de fonctions et usages, assurant protection, franchissements des voies.
Les ateliers et parkings s’accolent au mur antibruit formant un tissu urbain sans espaces résiduels de part et d’autre des voies ferrées. La toiture se retourne en passerelles publiques accompagnées de commerces et rejoignant les rues, formant un moment urbain continu à l’espace public.



 

articles suivants     

Nouveau site web de l’École04 décembre 2013
Le nouveau site web de l'École d'architecture de Nancy est en ligne ! Vous pouvez désormais suivre les actualités de l'école et du monde de l'architecture ICI. Site web de...

Entretien avec Béatrice Gille rectrice de Nancy-Metz sur Educpros14 novembre 2013
Entretien avec la nouvelle rectrice de l'académie de Nancy-Metz  

Conférence 9e Archilab / Naturaliser l’Architecture08 novembre 2013
9E ARCHILAB / NATURALISER L'ARCHITECTURE Emmanuelle Chiappone-Piriou / Chargée de programmation au Frac Centre conférence à l'ENSArchitecture de Nancy lundi 18 novembre 2013 / 18h amphi A ...

Penser la ville de demain08 novembre 2013
La cité de demain se pense aujourd’hui : diffuse ou dense, horizontale ou verticale, minérale ou végétale, ouverte sur le monde ou repliée sur son territoire, globale ou locale. Prendre en...