ACTUALITÉS     

Les jeunes architectes vendent leur méthode

14 février 2013



Table ronde "Les jeunes talents et la commande architecturale"
Février 2012


Les jeunes architectes séduisent les maîtres d’ouvrage. Membres du cercle de parrainage de la session 2011-2012 des Albums des jeunes architectes et paysagistes (Ajap), la ville et l’école d’architecture de Nancy ont réuni les uns et les autres, le 6 février avec la participation du « Moniteur ».

« Intéressez-vous à nos méthodes, pas seulement à nos talents. » Camille Besuelle a relancé et recentré le débat sur « l’accès des jeunes talents à la commande architecturale », le 6 février sous les fresques du grand salon de l’hôtel de ville de Nancy. Co-organisateurs de la rencontre, Lorenzo Diez, directeur de l’école d’architecture, et Claudine Guidat, première adjointe au maire, ont savouré l’appel de la lauréate de la dernière édition des Ajap, compétition annuelle de jeunes architectes orchestrée par le ministère de la Culture.

Répondre aux enjeux métropolitains

A posteriori, toutes les interventions peuvent se lire comme un plaidoyer pour la compétence de l’architecte comme chef d’orchestre pluridisciplinaire. Directeur du Sillon lorrain, syndicat mixte de la métropole fédératrice des agglomérations d’Epinal, Metz, Nancy et Thionville, Vincent Gross sollicite la curiosité de la jeunesse, « pour nous aider à écouter la vie quotidienne des territoires ». Directeur de l’agence d’urbanisme de l’aire urbaine nancéienne, Pascal Taton formule le défi : « A côté des anciennes logiques territoriales, comment traiter l’impact de l’émergence de nouveaux systèmes urbains ? » Présenté par Christine Piqueras, sous-directrice de l’architecture au ministère de la Culture et de la communication, le palmarès 2011-2012 des Ajap peut contribuer à répondre : « L’architecture extraordinaire s’efface, au profit d’une rigueur formelle dans le traitement d’objets quotidiens, et d’une discrétion affichée jusque dans des zones industrielles. »

Retrouver l’esprit d’équipe

Représentant des entreprises du bâtiment à cette rencontre, Jacques Wermuth appelle les jeunes architectes à « retrouver l’esprit d’équipe avec l’entreprise, clé de la réussite des projets ». A côté de la pluridisciplinarité, la Société lorraine d’habitat (SLH) introduit le thème des équipes de maîtrise d’œuvre intergénérationnelles qui, dans la pratique, restent le moyen le plus sûr pour accéder à la commande architecturale : « Sur nos 24 opérations de la période 2011-2013, la moyenne d’âge des architectes mandataires atteint 50 ans. Mais parmi nos prestataires fidèles âgés d’une soixantaine d’années, beaucoup s’appuient sur des associés de 30 ans », constate Raphaël Atlani, directeur de l’entreprise sociale pour l’habitat. Les deux lauréats des Ajap présents à la tribune ont également souligné le rôle des architectes confirmés, qui ont facilité leurs premières commandes.

Avec la SLH qui a récemment pris livraison du premier immeuble français de logements sociaux titulaire du label Passiv Haus, le débat a glissé de la jeunesse vers l’innovation. Existe-t-il un lien entre la réalité physique et la capacité intellectuelle ? Présidente de la maison de l’architecture de Lorraine, Nadège Bagard suggère une réponse : « La jeunesse amplifie la difficulté à appréhender la compétence de l’architecte. » Les œuvres du collectif Gens, premier lauréat lorrain des Ajap, répondent à la question dans le registre d’une imagination débridée qui bouscule les méthodes et réinvente les matériaux de construction.

Laurent Miguet - Bureau de Strasbourg du Moniteur


 

articles suivants     

Nouveau site web de l’École04 décembre 2013
Le nouveau site web de l'École d'architecture de Nancy est en ligne ! Vous pouvez désormais suivre les actualités de l'école et du monde de l'architecture ICI. Site web de...

Entretien avec Béatrice Gille rectrice de Nancy-Metz sur Educpros14 novembre 2013
Entretien avec la nouvelle rectrice de l'académie de Nancy-Metz  

Conférence 9e Archilab / Naturaliser l’Architecture08 novembre 2013
9E ARCHILAB / NATURALISER L'ARCHITECTURE Emmanuelle Chiappone-Piriou / Chargée de programmation au Frac Centre conférence à l'ENSArchitecture de Nancy lundi 18 novembre 2013 / 18h amphi A ...

Penser la ville de demain08 novembre 2013
La cité de demain se pense aujourd’hui : diffuse ou dense, horizontale ou verticale, minérale ou végétale, ouverte sur le monde ou repliée sur son territoire, globale ou locale. Prendre en...