ACTUALITÉS     

Conférence inaugurale Marc BARANI

20 septembre 2013



Marc BARANI

Grand Prix National de l’Architecture 2013

Architecte en charge de l'extension-réhabilitation du Palais des Congrès de Nancy, ancien centre de tri postal.

Forces et formes
Conférence inaugurale de rentrée

mercredi 25 septembre 2013 à 19h amphi A

"Les paysages du Sud de la France sont communément décrits comme des paysages Méditerranéens.
La mer, le relief, la végétation, la lumière font du rivage un lieu où la nature est première.
L’aridité minérale des monts fait face à la fluidité de la mer et du ciel. Un face à face tendu, radical, épuré.
Bâtir dans ces sites, c’est accepter cette tension et la prendre comme matière première du projet. Une démarche qui conduit naturellement à penser la présence de l’architecture dans la nature.
Comment une architecture peut-elle aller au-delà d’un dialogue avec le site pour être profondément imprégnée par son lieu et par la culture de ses habitants ?
Comment peut-elle accueillir l’imprévisible, capter ce qui est au-delà d’elle ?
Comment peut-elle proposer, dans une géométrie strictement contrôlée, un ordre ouvert capable de laisser l’imaginaire fonctionner pour que l’espace soit habitable ?
Voilà quelques questions que nous abordons à l’atelier à partir d’une approche pluridisciplinaire qui réunit, philosophes, scénographes, paysagistes et designers.
Avec l’espoir que les projets prolongent la vitalité et l’optimisme de nos discussions."

Marc Barani se nourrit d’une formation pluridisciplinaire, de l’anthropologie aux arts plastiques en passant par l’architecture. Elle le conduit à revendiquer une approche transversale de l’architecture, du paysage et de l’urbain. Juste après l’obtention de son diplôme d’architecte, il part au Népal pour l’étude d’un petit village de montagne qui le marquera durablement.
Dans chacun de ses projets, il cherche à trouver la distance juste entre ces champs, accordant une scrupuleuse attention au détail constructif, dont il affirme que c’est lui, qui fait passer le projet de la scénographie à l’architecture. Marc BARANI, architecte sans emphase, à la constante poésie, appréhende l’architecture comme « une mise en ordre momentanée des choses ».
On lui doit entre autres l’extension du cimetière de Saint-Pancrace, à Roquebrune-Cap-Martin (1992), la réhabilitation du Centre d’art contemporain de Chelles, avec le designer Martin SZEKELY (2008), celle du musée Fernand-Léger, à Biot, avec la scénographe Birgitte FRYLAND (2008), le Pôle multimodal du tramway de l’agglomération niçoise, pour lequel il reçut l’Équerre d’argent en 2008, ainsi que le Pont Eric Tabarly, à Nantes (2011).
Conférence et rencontre organisées en partenariat avec la Communauté Urbaine du Grand Nancy, le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes de Lorraine et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lorraine.


 

articles suivants     

Nouveau site web de l’École04 décembre 2013
Le nouveau site web de l'École d'architecture de Nancy est en ligne ! Vous pouvez désormais suivre les actualités de l'école et du monde de l'architecture ICI. Site web de...

Entretien avec Béatrice Gille rectrice de Nancy-Metz sur Educpros14 novembre 2013
Entretien avec la nouvelle rectrice de l'académie de Nancy-Metz  

Conférence 9e Archilab / Naturaliser l’Architecture08 novembre 2013
9E ARCHILAB / NATURALISER L'ARCHITECTURE Emmanuelle Chiappone-Piriou / Chargée de programmation au Frac Centre conférence à l'ENSArchitecture de Nancy lundi 18 novembre 2013 / 18h amphi A ...

Penser la ville de demain08 novembre 2013
La cité de demain se pense aujourd’hui : diffuse ou dense, horizontale ou verticale, minérale ou végétale, ouverte sur le monde ou repliée sur son territoire, globale ou locale. Prendre en...